PrimesÉnergies.fr et le Compte CO2 s’associent pour vous faire bénéficier d’une Prime CO2 ! Inscrivez-vous et estimez gratuitement le montant de cette prime. Et avec le code promo PECOP21, gagnez tout de suite 200 kgCO2 !

La voiture électrique revient sur le devant de la scène

La voiture électrique a bien changé depuis son invention, à la fin du XIXe siècle. L’époque où l’électricité était stockée dans des vieilles batteries au plomb et permettait à un véhicule d’avancer à une vitesse dérisoire est maintenant révolue !

Les évolutions technologiques, motivées notamment par le questionnement de l’utilisation à tout bout de champ des énergies fossiles pour se mouvoir, ont permis l’éclosion d’un marché de la voiture électrique. Les performances toujours plus intéressantes de ces véhicules font que la voiture électrique devient de jour en jour un concurrent sérieux des véhicules à moteur thermique.

La-voiture-electrique-autolib

Une voiture électrique : une drôle d’idée ?

L’acquisition d’une voiture électrique peut sembler être une idée saugrenue pour de nombreuses personnes. Il faut dire que nous avons été habitués depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale à rouler dans des véhicules à moteur thermique. Les différents chocs pétroliers n’ont pourtant pas eu raison d’eux. Il faut dire qu’il est tellement pratique de parcourir des grandes distances, du moment qu’une station-service soit sur le chemin…

Bien sûr, l’utilisation du diesel et de l’essence a de nombreux désavantages, qui ne se voient pas nécessairement lorsque l’on fait son plein. Outre la pollution de l’air qui se dégrade pour atteindre de plus en plus souvent des pics de pollutions alarmants, les moteurs thermiques participent grandement au changement climatique.

La question n’est plus de savoir s’il y aura toujours du diesel ou de l’essence pour les prochaines décennies. Le problème est tout autre : il faut dans tous les cas réduire notre consommation d’énergie fossile pour éviter de dépasser les 450 ppm de CO2 dans l’atmosphère qui auront un effet catastrophique sur le climat.

Dans les faits, quel usage avons nous de notre véhicule personnel ?

Près de 77% des Français parcourent moins de 100 kilomètres par jour. Il suffit de se poser la question : quel est le pourcentage de mes déplacements qui dépassent l’autonomie d’une voiture électrique ? Dans les faits, un véhicule à moteur thermique n’est-il pas en fait surdimensionné pour parcourir les 10 kilomètres qui me séparent de mon lieu de travail ?

Si la question de l’autonomie du véhicule n’est pas un problème dans la majorité des déplacements, la question du temps de recharge de la batterie ne l’est pas non plus. Bien sûr, il est difficile de se dire qu’un “plein” peut durer plus de 5 minutes, mais c’est avant tout une question d’organisation ! Qui plus est, la France est en train de se fournir un réseau de borne de recharge électrique qui va permettre aux propriétaires de voiture électrique de pousser toujours un peu plus loin la zone d’influence de leur véhicule.

Une autre façon de rouler

Essayer une voiture électrique, c’est une autre manière d’aborder la conduite. Le confort de route n’a plus rien à voire avec un véhicule à moteur thermique. Le silence du véhicule, en plus d’être agréable, vous fera sans doute poser la question de comment avez-vous pu supporter le bruit de votre ancien véhicule à moteur thermique.

Passer à une voiture électrique est donc une autre façon d’appréhender la route. Ce changement de comportement se traduit par un changement d’habitude qui peut en valoir largement la chandelle !

La voiture électrique vous fait gagner un bonus CO2 tous les ans !

En changeant votre véhicule à moteur thermique pour une voiture électrique, vous allez réaliser obligatoirement des économies de CO2. Ces économies de CO2, vous pouvez les valoriser dès à présent sur votre Compte CO2, et ceci chaque année après l’achat de votre voiture électrique. C’est le bonus CO2, calculable grâce au mini-calculateur sur la droite de cette fenêtre. La voiture électrique, c’est la première auto qui rapporte ! Tous les ans !

Ce nouveau bonus CO2 s’ajoute bien évidemment à toutes les autres primes déjà existantes pour les voitures électriques. Pour des précisions techniques, le site de l’Ademe détaille également le bonus-malus écologique pour les véhicules.