PrimesÉnergies.fr et le Compte CO2 s’associent pour vous faire bénéficier d’une Prime CO2 ! Inscrivez-vous et estimez gratuitement le montant de cette prime. Et avec le code promo PECOP21, gagnez tout de suite 200 kgCO2 !

Le déménagement : un nouveau départ pour votre empreinte carbone !

On ne déménage pas tous les jours ! Qu’un déménagement arrive de façon impromptue (nouvel emploi) ou qu’il se soit  longuement planifié, changer de logement a un impact important sur le calcul de vos émissions de CO2. C’est une belle occasion de diminuer votre empreinte carbone.

Pour cela, de nombreux éléments sont à prendre en compte : le choix du type d’énergie, le niveau de l’isolation pour votre logement, etc. D’autant plus que les travaux de rénovation énergétique sont plus facilement faisables dans une maison vide ! Mais il y a un impact carbone aussi sur vos transports : vous pouvez peut être profiter du déménagement pour réduire vos déplacements habituels, comme le trajet domicile-travail par exemple.

Des cartons pour votre déménagement !

Une nouvelle aide pour votre déménagement

Un déménagement a souvent un cout significatif. Il existe bel et bien des aides publiques pour vous accompagner dans votre déménagement. Cependant, les bénéficiaires de ces aides sont souvent très ciblés : militaires, familles nombreuses etc.

Avec le Compte CO2, vous pouvez touchez un bonus déménagement supplémentaire si votre déménagement entraîne une diminution de vos émissions de CO2. Par exemple, le fait d’emménager peut entraîner une diminution de vos émissions de CO2 liées à votre façon de vous chauffer. Un second exemple est que votre déménagement entraîne une modification dans vos habitude de déplacement amenant à une baisse de vos consommations de carburant.

Cette prime déménagement pourra être touchée chaque année après votre déménagement à partir du moment où des réductions de vos émissions auront bien été constatées.

Quelle énergie pour mon nouveau logement ?

Le déménagement peut être un moyen de dire adieu ou de limiter ses émissions de CO2 liées au chauffage ou à la production d’eau chaude sanitaire. Haro sur les énergies fossiles fioul et gaz ! Profitez-en pour vous chauffer avec une pompe à chaleur, ou une chaudière au bois, qui sont des chauffages zéro émission !

Exemple :

Laurette va bientôt déménager et s’intéresse aux économies d’énergie qu’elle est suceptible de réaliser par ce changement. Son ancien et son futur logement sont chauffées au gaz naturel et les factures de gaz devraient rester à peu près les mêmes : environ 20 000 kWh par an.

Cependant, Laurette souhaiterait installer un poêle à bois dans son nouveau logement avant son déménagement. Le gaz naturel ne devrait plus servir alors que pour l’eau chaude sanitaire, la gazinière et pour les grands pics de froid.

Elle divisera ainsi par trois sa facture de gaz naturel. De cette façon, elle diminue aussi chaque année ses émissions de près de 3.000 kg de CO2, qu’elle pourra valoriser sur son Compte CO2 en plus des différentes subventions de rénovation énergétique déjà présente pour ce type d’installation. Elle pourra ainsi utiliser une partie de sa prime CO2 pour payer chaque année son ravitaillement en bois.

Quelle isolation pour mon nouveau logement ?

La production d’un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est obligatoire pour le vendeur de votre nouveau logement. Cet indicateur est un premier élément qui va permettre de déterminer les déperditions thermiques du logement ainsi que les émissions de CO2 associées.

Faites aussi confiance à vos propres sens lors de la visite. Il est ainsi aisé de découvrir rapidement les éventuelles courants d’air ou l’inconfort thermique de certaines pièces. Il est en effet plus facile de réaliser des travaux d’isolation lorsque vous n’avez pas encore emménager dans votre nouveau logement ! Pensez donc à réaliser vos travaux de rénovation énergétique et à l’intégrer dans votre budget avant de vous installer.

Les différents travaux qu’il est possible de réaliser peuvent se coupler avec vos exigences. Par exemple, la réalisation de l’isolation de vos murs par l’intérieur vous permettra de ne pas toucher à l’enveloppe extérieure de l’édifice et de conserver le cachet de votre nouvelle demeure ! Ou inversement, vous pouvez isoler par l’extérieur votre habitation, ce qui vous permet d’emménager immédiatement, car vous ne serez pas gêné par les travaux. L’isolation par l’extérieur a aussi l’avantage de ne pas réduire votre volume intérieur, et surtout, d’un point de vue thermique, les murs font un bon tampon qui emmagasinent la chaleur, et apportent un bon confort de chaleur.

La réalisation d’un audit énergétique peut aussi vous guider dans la réalisation de vos travaux. Il vous permettra de cibler les travaux qui seront les plus efficaces afin de réduire votre facture énergétique et votre empreinte carbone.

Quel impact sur ma façon de me déplacer ?

Déménager, c’est un nouveau départ, et cela peut affecter votre Bilan Carbone même si vous n’avez pas nécessairement les moyens ou le choix d’investir dans un logement à haute performance énergétique. En effet, avoir un nouveau logement, cela ne veut pas dire passer le reste des temps terré à l’intérieur ! La vie continue et il faut adapter sa manière de se déplacer à son nouveau chez-soi. Il est ainsi possible d’obtenir un bonus CO2 en changeant ses habitudes de transport.

Exemple 1 :

Erwan vient dernièrement de déménager. Son trajet domicile-travail -qu’il réalise avec sa voiture- est passé de 50 à 10 km. L’économie est importante : 80 km par jour à raison de 200 jours où il doit se rendre sur son lieu de travail, cela lui fait 16 000 km de moins à rouler chaque année, et l’on ne parle même pas de la baisse de ses frais d’entretien ! Sa voiture faisaint du 7 L/100 km, cela représente quand même un volume de 1120 L d’économisé (au moins 1.500 €).

En s’inscrivant sur le Compte CO2, il se rend compte que la prime CO2 associé à cette réduction de sa consommation équivaut à environ 3.000 kg de CO2. Il a découvert dernièrement qu’un de se collègues faisait le même trajet que lui et compte se lancer dans un covoiturage domicile-travail afin d’augmenter encore sa prime CO2.

Exemple 2 :

Fanny a elle aussi déménagé mais est restée à la même distance de son lieu de travail : 30 km. Cependant, son nouveau logement est située près d’une ligne de tram qui l’amène directement à son bureau.

Elle trouve ainsi plusieurs avantages : elle ne perd plus son temps dans les bouchons le matin et le soir, Elle réalise ainsi des économies (de plus, son employeur conformément à la loi doit lui payer la moitié de son abonnement), elle marche un peu plus pour atteindre son arrêt etc. De plus, la prime CO2.qu’elle pourrait obtenir sur son Compte CO2 serait d’environ 1 000 kg, de quoi renflouer son budget livres qui a explosé depuis qu’elle lit matin et soir dans le tram !