PrimesÉnergies.fr et le Compte CO2 s’associent pour vous faire bénéficier d’une Prime CO2 ! Inscrivez-vous et estimez gratuitement le montant de cette prime. Et avec le code promo PECOP21, gagnez tout de suite 200 kgCO2 !

Les fenêtres : une ouverture vers la rénovation énergétique !

Les fenêtres sont des endroits stratégiques de votre maison en matière de rénovation énergétique. En effet, les experts en économie d’énergie s’accordent à dire que 10 à 15 % des déperditions thermiques totales d’une habitation passent par les fenêtres. C’est une façon abordable de se lancer dans ses travaux de rénovation énergétique (100 à 300 euros le mètre carré).

Les fenêtres sont indispensables à la qualité de vie d’une maison mais engendrent des déperditions thermiques qu’il est possible de minimiser. Ces pertes d’énergie sont réalisées par convection (l’air froid de l’extérieur vient refroidir naturellement la fenêtre) et par rayonnement (une grande surface froide telle qu’une fenêtre en hiver renvoie un rayonnement faible dans votre intérieur). Les travaux d’économies d’énergies visent donc ici à atténuer ces deux phénomènes physiques naturels.

Quelles solutions pour l’isolation des fenêtres ?

Les fenêtres sont une pièce stratégique pour l'isolation de votre logement. Crédit: JP Dalbéra (FlickR)L’isolation des fenêtres est primordiale pour votre maison. Par exemple, tous les efforts que vous pouvez avoir réalisé pour isoler vos murs peuvent être annulés si vos fenêtres ne sont pas performantes ou lorsqu’elles agissent comme des ponts thermiques. Même fermées, vos fenêtres, si elles sont anciennes ou mal installées, pourraient être responsables de réchauffer les petits oiseaux en hiver !

Les solutions techniques sont connues de tous et aujourd’hui encore peu nombreuses. Les principales sont l’installation d’un double voire d’un triple vitrage avec la pose de disrupteur de ponts thermiques dans le cadre. Ces solutions, qui ont depuis longtemps prouvé leur efficacité, restent le meilleur moyen de faire l’isolation de vos fenêtres.

Quel impact sur ma facture d’énergie et sur mes émissions de CO2 ?

Quelque soit l’énergie à laquelle vous vous chauffez, vous réaliserez des économies pouvant dépasser les 15 % du montant total de votre facture d’énergie. Avoir des fenêtres performantes est une condition nécessaire de tous travaux de rénovation énergétique complets.

Dans le cas où vous utilisez déjà une énergie qui n’émet pas de CO2, vous ne pourrez donc pas réaliser des économies sur votre Compte CO2 en changeant vos fenêtres.

Dans le cas où vous vous chauffez à partir d’une énergie fossile comme le fioul ou le gaz naturel, les réductions de CO2 pourront être directement récupérées sur votre Compte CO2. Pour cela inscrivez-vous directement sur votre Compte CO2 afin de déterminer le bonus CO2 que vous avez pu réaliser.

Pour en savoir plus sur l’isolation des parois vitrées, n’hésitez pas à consulter la rubrique dédiée sur le site de l’Ademe.