PrimesÉnergies.fr et le Compte CO2 s’associent pour vous faire bénéficier d’une Prime CO2 ! Inscrivez-vous et estimez gratuitement le montant de cette prime. Et avec le code promo PECOP21, gagnez tout de suite 200 kgCO2 !

Isolation des combles en résumé

Les greniers ou combles d’une maison sont les endroits où les déperditions de chaleur sont les plus importantes. Selon l’Ademe, les pertes de chaleur par la toiture peuvent représenter entre 25% et 30% de la consommation d’énergie d’une maison non isolée. Lors de la construction ou lors de la rénovation énergétique d’une maison, l’isolation des combles est l’investissement à faire en priorité pour gagner en économie d’énergie et en confort thermique.

Tout ce qu'il faut savoir sur les combles

Les solutions proposées diffèrent selon qu’il s’agisse de combles perdus (c’est-à-dire inaccessibles), ou bien de greniers aménageables. Vous trouverez ci-dessous les options existantes pour chacun de ces cas.

Attention : dans le cadre de vos travaux d’isolation de combles, assurez vous de travailler avec une des entreprises Reconnues Garant de l’Environnement (RGE) !

L’isolation de combles perdus

La rénovation énergétique de combles perdus doit s’adapter au fait que ceux-ci n’ont pas de plancher. Ils peuvent être isolés avec du matériau isolant projeté par soufflage ou étalé en vrac, tout en assurant la ventilation des lieux pour éviter toute condensation de vapeur d’eau.

Le vrac est facilement injectable dans les coins difficiles d’accès et peut ainsi réduire les ponts thermiques avec le bâti. Si nécessaire, le matériau isolant choisi peut également faire fonction d’isolation phonique. Si les combles perdus sont considérés comme ultérieurement accessibles avec la pose d’un plancher, une solution transitoire envisageable est l’isolation par rouleaux, panneaux, dalles ou plaques posés sur les solives ou le plancher.

L’isolation de greniers

Les greniers ou combles aménageables sont destinés à être occupés ou habités. L’isolation thermique par l’intérieur la plus simple à mettre en œuvre consiste en la pose d’isolants sous les rampants de la toiture, tout en conservant une lame d’air suffisante entre l’isolation et la couverture.

Le volume de l’espace habitable, la configuration de la charpente et le climat local sont les critères déterminants pour le choix des matériaux d’isolation. Selon le cas et le budget disponible, les matériaux isolants utilisés sont des produits en rouleaux, panneaux, dalles ou plaques posés en une ou plusieurs couches. Pour plus d’informations sur l’isolation de votre toiture, vous pouvez encore vous référer au site de l’Ademe à ce sujet.

Isoler ses combles pour le climat

L’isolation de votre toiture permet de faire des réductions sur sa facture énergétique et donc de réduire ses propres émissions de CO2. Cette assertion est d’autant plus vraie si vous vous chauffez avec des énergies fossiles (gaz naturel ou fioul). Dans un tel cas, et quels que soient les travaux de rénovation énergétique que vous souhaitez entreprendre, vous pourrez toucher un bonus CO2 en ouvrant un Compte CO2.