J’utilise les transports doux pour me déplacer

Pour se déplacer, il n’est pas toujours utile et nécessaire de prendre sa voiture. Connaissez-vous tous les moyens de transports mis en place dans votre région ou même votre ville ? La marche à pied, le vélo, le skate, etc. C’est bon pour l’environnement, bon pour la santé, mais également rapide pour de courts trajets.

La pollution de l’air par les transports 

Nos modes de transport ont un impact considérable sur l’environnement: les émissions de CO2 résultant des déplacements des particuliers ont augmenté de 14 % entre 1994 et 2008, note le ministère de l’environnement français. En France, les transports sont le deuxième secteur émetteur de gaz à effet de serre (32 %) en 2013, après la bâtiment.

Le vélo fait partie des modes de transports doux

Par exemple chaque année à Paris, les voitures individuelles sont responsables de l’émission de 2,6 millions de tonnes de CO2. Soit l’équivalent d’un an de chauffage pour 700 000 appartements de 3 pièces, note l’Ademe.

Les avantages des transports doux 

L’une des solutions les plus simples pour réduire nos émissions reste encore d’utiliser l’énergie du corps humain pour se déplacer ! En plus des effets bénéfiques pour la santé, ces modes de transports “doux” permettent de se déplacer sans polluer et limitent le besoin de place de parking. Grâce à la marche à pied, la trottinette, le vélo, les rollers, la skate, Réduisez votre consommation !

La marche à pied est un moyen de transport doux

Sur de courts trajets, remplacer l’usage de la voiture par l’un de ces transports doux est d’autant plus avantageux que la voiture ne s’adapte pas bien aux petits déplacements (pollution, moteur froid, usure rapide).

Les transports doux et les nouveaux services

Bien que les innovations technologiques sur les équipements et les carburants devrait permettre à long terme de réduire les émissions de gaz à effet de serre, nous pouvons aussi agir en changeant nos habitudes de déplacement. D’autant plus que les transports “doux” représentent de nombreux avantages !

Le mode de déplacement universelle reste la marche à pied avec environs ¼ d’heure pour faire un kilomètre.

Ensuite contrairement aux idées reçues, l’utilisation du vélo permet une moindre exposition à la pollution que dans la voiture, Dont l’habitacle est confiné. En ville, c’est le véhicule qui va le plus vite, il faut environ ¼ d’heure pour faire 3 km en deux roues. De plus, de nouveaux services se développent tels que des parcs à vélos.

Quant aux rollers et à la trottinette, ils combinent les mêmes avantages. On peut aller jusqu’à une vitesse de 12 km/h en roller, ou 10 km/h en trottinette.

Les petits éco-gestes font les grandes économies et sont bons pour votre compte CO2 !