PrimesÉnergies.fr et le Compte CO2 s’associent pour vous faire bénéficier d’une Prime CO2 ! Inscrivez-vous et estimez gratuitement le montant de cette prime. Et avec le code promo PECOP21, gagnez tout de suite 200 kgCO2 !

Qu’est-ce que la COP21 ?

La COP21 est la 21ème conférence des parties sur les questions climatiques. Le terme COP est en fait l’abréviation de “Conference Of the Parties”. Elle est organisée chaque année depuis 1995 et rassemble tous les pays membres de l’ONU.

La COP21 a eu lieu en décembre 2015 à Paris. Elle était organisé sous la houlette de la Ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, et du Ministre des Affaires Étrangères, Laurent Fabius.

Un enjeu mondial pour le climat et le futur

Le 5ème rapport du GIEC, publié en novembre 2014 est clair : le réchauffement climatique observé est directement imputable aux émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique. Pour résumer : il faut agir vite et de manière forte si l’on veut éviter de dépasser l’augmentation moyenne de 2°C de l’atmosphère terrestre qui serait dévastateur pour l’Homme et la planète.

La COP21 aura lieu à Paris !Le problème est alors le suivant : il faut éviter que la concentration en CO2 dans l’atmosphère terrestre dépasse les 450 parties par million (ppm). Il faut réussir à mettre toute la planète d’accord sur le moyen d’arriver à cet objectif… Ce qui est loin d’être évident !

Il y a par exemple d’un côté les pays industrialisés depuis des décennies qui ont pu profiter lors de leur développement d’un accès à une source d’énergie peu coûteuse et facile à obtenir mais fortement émettrice de CO2 : les énergies fossiles. De l’autre côté, il y a les pays dont le développement est en cours qui voudraient ne pas se sentir lésés par les choix portant sur l’énergie et les coûts associés.

De la même façon, il faut comprendre que le changement climatique ne va pas avoir le même impact suivant le territoire géographique considéré : les pays du Sahel vont connaître une accélération de la désertification lorsque certains archipels vont tout simplement être rayer de la carte, etc. Les doléances et les devoirs vont donc varier suivant les différents acteurs participant à cette conférence.

Faire entendre la voix de tous

Une des forces de ces conférences des parties est de pouvoir faire participer tous les acteurs ayant de prêt ou de loin un rôle à jouer sur les sujets liés au climat. Ce sont ainsi près de 200 pays qui vont se retrouver lors de la COP21 pour tenter de trouver un nouvel accord sur le climat.

Il faut comprendre que c’est déjà un exploit de rassembler autant de pays  pour parler du climat. Il faut donc pouvoir tout mettre en œuvre et être force de proposition afin que ces négociations soient les plus constructives possible.

À ces représentants nationaux s’ajoutent des représentants de la société civile tels que des organisations non gouvernementales, des entreprises, des villes et des collectivités territoriales ou encore des citoyens engagés. Pour la COP21, ce sont plus de 50 000 acteurs et délégués internationaux qui vont participer de manière directe ou indirecte à ce grand rendez-vous mondial du climat.

Trouver un nouvel accord

Les COP se déroulent chaque année, mais la COP21 a été capitale du fait de de son ordre du jour. La finalité de ce sommet est de prendre des engagements pour “l’après Kyoto”. En effet, à partir de 2020, le protocole de Kyoto ne sera plus valide. Pour l’instant, ce protocole était la seule résolution contraignante que la communauté internationale avait réussi à mettre en place en matière de lutte contre le changement climatique.

Sans accord, il est difficile d’imaginer un moyen efficace de lutter contre le changement climatique. Les organisateurs de la COP21 travaille donc en amont avec les organisateurs de la COP19 (Varsovie) et de la COP20 (Lima) afin de pouvoir préparer le terrain de ces négociations qui ont été, comme chaque année, assez tendues.

Quels sont les engagements de l’après COP21 ?

La COP21 marque avant tout le début d’une nouvelle ère : celle d’un engagement international pour préserver notre climat. De nombreuses avancées ont d’ailleurs été notées en ce sens. Plus que les promesses des États, c’est l’engagement de la société civile qui permet d’enclencher le « virage climatique ». Des milliers d’entreprises, de villes ou d’institutions financières se sont engagées à agir, comme le montre par exemple la plateforme Solutions COP21 (entreprises), le Hub des solutions climat (tout acteur) ou la plateforme Nazca des Nations unies (en Anglais).

Il convient donc dès à présent de mettre en place les outils de mesure, de suivi et de vérification de ces engagements pour que ces engagements volontaires deviennent réalité. C’est d’ailleurs l’ambition de Ségolène Royal, nouvelle présidente de la COP21 pour les prochains mois avant la COP22 à Marrakech.

L’offre COP21 du Compte CO2

Le Compte CO2 s’inscrit totalement dans les engagements volontaires pour le climat. Nous proposons un moyen innovant pour les particuliers de financer leur propre transition vers une société bas-carbone. Nous proposons aussi aux entreprises et collectivités des projets de compensation carbone volontaire novateurs s’intégrant parfaitement dans les politiques de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) tout en intégrant directement toutes les parties prenantes.

Pour en savoir plus :