PrimesÉnergies.fr et le Compte CO2 s’associent pour vous faire bénéficier d’une Prime CO2 ! Inscrivez-vous et estimez gratuitement le montant de cette prime. Et avec le code promo PECOP21, gagnez tout de suite 200 kgCO2 !

Indemnité kilométrique vélo

Le vélo est le moyen de transport écologique par excellence. Il est pourtant encore sous-employé pour se rendre au travail. L’indemnité kilométrique est là pour changer la donne. Vous n’avez maintenant plus aucune excuse pour enfourcher votre vélo : chaque kilomètre que vous pédalerez pour vous rendre sur votre lieu de travail vous sera indemnisé !

Tout savoir sur l'indemnité kilométrique vélo (IKV)

Qu’est-ce que l’indemnité kilométrique pour le vélo ?

L’indemnité kilométrique vélo correspond à une prime écologique que vous verse votre employeur si vous vous rendez au travail à vélo.

Aujourd’hui, cette indemnité est de 25 centimes par kilomètre pédalé.

L’indemnité kilométrique pour le vélo a été lancé en juin 2014 pour une période de test de 6 mois auprès de 19 organismes et entreprises. Le vélo est un moyen de transport écologique qui reste encore boudé par de nombreuses personnes. Pourtant, plus de la moitié de nos déplacements quotidiens se font sur des distances inférieures à 3 kilomètres, ce qui correspond parfaitement au rayon d’action d’un cycliste.

Par exemple, ce sont plus de 300 000 déplacements quotidiens qui se font à vélo dans Paris et ses 29 villes limitrophes. Enfin, ce ne sont pas moins de 14 000 km de voiries urbaines qui ont été aménagées pour les cyclistes en France, avec une augmentation de 6 000 km sur les 4 dernières années.

Cette indemnité pourrait donc être une nouvelle source de motivation pour que vous vous mettiez au vélo pour aller sur votre lieu de travail !

Pour vous le gain est double : c’est excellent pour votre santé, et vous réduisez votre empreinte carbone. Cette action peut aussi vous permettre de recevoir une prime CO2 sur votre Compte CO2 : n’hésitez pas à la calculer en deux clics !

Quid de la prime transport déjà proposée par les employeurs ?

Contrairement à ce qui est généralement entendu, cette prime écologique peut être cumulable avec la prime transport de votre employeur. Il y a cependant une condition : votre trajet à vélo doit être complémentaire à votre trajet en transport en commun. Les conditions pratiques de l’obtention de cette indemnité ont été décidées en février 2016 et sont disponibles sur le site du Service Public.

Bon à savoir : certaines collectivités et entreprises peuvent vous subventionner l’achat d’un vélo électrique pour faire votre trajet domicile-travail. Renseignez-vous auprès d’elles !

Quel est le montant de mon indemnité kilométrique pour le vélo ?

Une indemnité très incitative mais plafonnée

0,25 €/km : c’est très incitatif au final. Il faut faire le calcul global pour bien se rendre compte que ce bonus écologique est très intéressant pour les personnes pouvant se rendre sur leur lieur de travail à vélo.

L'indemnité kilométrique vélo a été inventé pour vous inciter à prendre le véloUn exemple : dans le cas où votre trajet domicile-travail représente 6 kilomètres, la distance que vous parcourez alors en vélo (en laissant sa voiture dans son garage) chaque semaine est de 60 km. Outre le fait que vous faites un peu de sport tous les jours, vous roulez environ 2640 km chaque année avec votre vélo, pour vous rendre au travail et rentrez chez vous le soir. L’indemnité étant de 25 centimes par km, vous empochez chaque année 660 €.

Attention toutefois : l’indemnité kilométrique vélo est plafonnée… sur les exonérations d’impôts ! Si votre entreprise vous verse des indemnités supérieures à 200 €/an, elle devra payer des cotisations sociales sur le dépassement du plafond. Il est donc probable que votre « IKV » soit elle-même plafonnée sur ce montant.

D’importantes dépenses de carburant évitées

À cette indemnité, il faut ajouter le carburant que vous n’avez pas consommé pour vous rendre au travail. Cela peut représenter entre 200 et 300€ par mois suivant ce que consomme votre véhicule. Les économies que vous pouvez réaliser peuvent donc vite s’élever à 1 000 €/ans, sans compter le coût de l’entretien associé à votre véhicule.

Quand bien même vous auriez d’abord besoin d’investir dans un vélo (et ses équipements nécessaires pour une utilisation en toute sécurité), cet achat serait rentabilisé dès sa première année d’utilisation !

Ce n’est sans compter que ces émissions non émises seront valorisées sur votre Compte CO2 à travers un bonus CO2. Vous êtes donc gagnants de tous les côtés !

Crédit photo : Design by Freepik