Le Médiateur de l’énergie tire le bilan de l’année 2016

Le Médiateur de l’Énergie a publié le 30 mai son rapport d’activité pour l’année 2016. Celui-ci présente les résultats des trois principales actions du Médiateur de l’Énergie: informer, conseiller et protéger les consommateurs.

Le médiateur de l’énergie

Le Médiateur National de l’Énergie (MNE) est un organisme public indépendant. Son rôle est de faciliter les échanges entre les fournisseurs ou distributeurs d’énergie et le consommateur. Il intervient notamment en cas de litige entre ces parties. La plateforme en ligne Sollen permet aux consommateurs de déclarer et suivre le traitement de leur litige. Le rôle du médiateur est également d’informer le consommateur sur ses droits.

Les principaux désaccords portent sur la facturation des énergies

Sur l’ensemble des litiges, en 2016, 52% d’entre eux sont une contestation des niveaux de consommation facturés, 9% du prix de l’énergie et 9% du règlement des factures. Le médiateur recommande aux fournisseurs d’énergie d’adopter une tarification exacte et claire. Depuis le 17 août 2016, le gouvernement interdit la facturation des consommations de gaz ou d’électricité antérieures à plus de 14 mois du dernier relevé. Enfin, 10% des litiges sont liés à la qualité de la fourniture en énergie.

médiateur de l'énergie

Rapport d’activité 2016 du Médiateur National de l’Énergie

Les nouveaux litiges concernent le GPL

Concernant les litiges qui ne se rapportent pas à l’électricité ou au gaz naturel, 95% d’entre eux concernaient les Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL), c’est à dire le butane et le propane. Les difficultés rencontrées par les consommateurs sont majoritairement liées à l’importance des frais lors de la résiliation anticipée des contrats, à l’évolution arbitraire des tarifs et aux problèmes de livraison. Le médiateur de l’énergie permet, dans la plupart des cas, de trouver un accord à l’amiable entre les parties prenantes.

Le soutien des ménages précaires et des solutions pour réduire sa facture d’énergie

Le médiateur de l’énergie est engagé dans la lutte contre la précarité énergétique. Les ménages qui se trouvent dans cette situation consacrent plus de 10% de leurs revenus au paiement de leurs factures énergétiques. En France, on estime que c’est le cas de plus d’un français sur cinq. De nombreux français réduisent leur température de chauffage (ou ne se chauffent pas du tout) pour éviter d’avoir à payer de trop lourdes factures.

Pour réduire sa facture énergétique, deux solutions s’offrent à vous. Tout d’abord vous pouvez mettre en place des éco-gestes de manière simple et rapide. Vous pouvez également choisir d’opter pour la réalisation de travaux d’économie d’énergie afin de réduire sa facture énergétique. De nombreuses aides financières existent pour aider les ménagers, précaires ou non, à réaliser leur travaux. Qu’il s’agisse des éco-geste ou des travaux de rénovations, chacune des économies d’énergie fossile que vous réalisez est récompensée par la Prime CO2 ! La prime CO2 est valable sans condition de ressources et est calculée chaque année. Pour bénéficiez de cette prime, il vous suffit de vous inscrire. L’inscription est rapide, simple et sans engagement !